Un « Last night of the Proms » anti-Brexit ?

promsChaque année, début septembre, c’est le concert de musique classique le plus regardé au monde (comprenez surtout le Royaume-Uni et le Common Wealth !), où les grands tubes patriotiques de la couronne britannique (Land of Hope and Glory d’Elgar, Jerusalem de Parry, Rule Britannia de Thomas Arne) sont traditionnellement donnés en fin de concert, devant un océan de drapeaux Union Jack agités par une foule de mélomanes en furie, rassemblés dans l’arène mythique du Royal Albert Hal de Londres, le tout dans une ambiance folklore et très bon enfant (lire notre article publié l’an dernier).

Mais cette année, il y a eu le référendum sur le Brexit, et le résultat choc d’une sortie prochaine de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne… La question se pose donc : verra-t-on pour ce cru 2016 le même océan de drapeaux bleu-blanc-rouge ? Il sera intéressant de regarder ça de près… En effet, sur le web, une collecte a été mise en place par des activistes anti-Brexit, pour acheter des milliers de drapeaux européens qui seront distribués aux spectateurs à l’entrée de la salle ! Il n’y a pas de raison, en tout cas, que l’évènement ne soit pas ce qu’il a toujours été : un plébiscite pour plus de démocratie, de paix et d’unité dans le monde, avec cette idée simple mais tellement forte que la musique est le langage commun à toutes les cultures et à tous les peuples… D’ailleurs, il n’y a qu’à regarder le plateau international des musiciens invités : Juan Diego Florez, Francesa Chiejina, Braggi Jonsson… qui seront dirigés par le finlandais Sakari Oramo.

Pour approfondir le sujet, il faut lire l’article du Guardian sur le sujet, qui explique entre autres en quoi les Proms, loin d’être une manifestation pro-monarchique de la Little England, sont issus de l’héritage culturel européen dans son ensemble – les trois tubes patriotiques ont en réalité tous des liens forts avec le continent. Et que ces même Proms ont toujours promu les oeuvres nouvelles des plus grands compositeurs européens (Debussy, Mahler, Webern…).

Le « Last night of the Proms », qui conclut un festival long de deux mois et de 75 concerts, a lieu samedi 10 septembre à 19h15 heure locale. Plus d’infos et programme du concert à retrouver ici.

Bon concert, et…. que God save the European Union !

A lire sur le même sujet :

> Les Proms : 120 ans de démocratisation de la musique classique
> Réfugiés bienvenus au dernier concert des Proms

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>