Beethoven et 100 drones entrent au livre Guinness des Records

beethoven_dronesAprès la Symphonie n°9 jouée à Mayenne pour faire taire une manifestation d’extrême-droite, c’est au tour de la Symphonie n°5 de Beethoven de créer le buzz, toujours en Allemagne. En novembre dernier, à Tornesch au nord-est de Hambourg, un public ébahi a pu assister à un spectacle futuriste totalement inédit : celui d’un ballet nocturne de 100 drones volant et s’illuminant en parfaite harmonie sur le début du premier mouvement de la célèbre symphonie, joué en direct par un orchestre, qui lui est resté bien ancré au sol. Pour l’occasion, la partition de 1808 a subi quelques « modernisations » et autres rajouts, n’en déplaise aux puristes !
Fruit d’un travail de plusieurs mois réalisé par la société Intel, la prouesse technologique a été récompensée par un prix Guinness des Records du Monde. Une vidéo de l’évènement vient d’être publiée sur le web :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>