« Réfugiés bienvenus » au dernier concert des BBC Proms

promsPlus grand festival de musique classique au monde, les BBC Proms se tiennent chaque année depuis 120 ans à Londres, dans la spectaculaire salle circulaire du Royal Albert Hall. Et cette année encore, le fameux concert de clôture a tenu toutes ses promesses en termes de folklore et d’extravagances vestimentaires, avec notamment un Jonas Kaufmann qui a lancé au public un magnifique caleçon « Union Jack » après son interprétation historique de « Rule Britannia ! », l’un des chants traditionnels entonnés chaque année en deuxième partie de concert par une foule déchaînée, après le non moins patriotique « Land of Hope and Glory » de Sir Edward Elgar. Pour la deuxième fois, c’est Marin Alsop qui a tenu la baguette pour diriger le BBC Symphony Orchestra, et la chef américaine s’est amusée à faire remarquer dans son discours qu’elle était honorée d’être « La deuxième femme à diriger pour la première fois le concert final des Proms. Ou bien la première femme à diriger pour la deuxième fois le concert final des Proms… ». La soprano Danielle de Niese était aussi l’une des grandes vedettes de la soirée, avec une interprétation mémorable d’extraits de La Mélodie du bonheur (Sound of Music), pour célébrer le 50e anniversaire du film culte.

bannerMais cette année, au milieu du raz-de-marée de drapeaux britanniques et d’autres de différents pays du monde, une banderole noire et blanche s’est détachée de l’explosion de couleurs environnantes, par la simplicité et la force de son message : « Refugees welcome ». Déployée depuis l’une des loges du premier balcon, elle a été montrée aux yeux du monde pendant toute la durée du concert. Un message de compassion envers les réfugiés qui font la une de tous les médias ces dernières semaines, et qui survient après que des dizaines de milliers de personnes ont participé à une marche de solidarité avec les migrants dans les rues de Londres, quelques heures avant le concert. Le journal birtannique « The Guardian » en a consacré tout un article, à lire ici.

> A lire aussi : Les Proms : 120 ans de démocratisation de la musique classique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>